Témoignage d'adoptant

En janvier 2020, l'association prenait en charge Noisette, une petite chatte en profond mal-être qui urinait constamment dans l'appartement de son propriétaire pour manifester sa détresse. Celui-ci à bout de patience, l'enfermait sur le balcon le jour et la nuit dans la cuisine. 3 mois plus tard, en avril, Noisette est adoptée. Aujourd'hui elle vit des jours heureux dans sa nouvelle famille.



"Aujourd’hui Anaïs m’a informé que Noisette allait faire officiellement partie de la famille [changement de propriétaire auprès de l'ICAD, pendant les 4 premiers mois, l'animal est au nom Des Cœurs à Sauver.]

Cela fait un moment que je pensais faire un petit mot, ou plutôt un témoignage d’amour pour celles et ceux qui hésitent encore à adopter animal adulte.

J’ai toujours eu des chats, adoptés bébés. Nous avons perdu notre chatte Lyla au tout début du premier confinement. Deuil très difficile, comme toujours, surtout pour mon fils.

À sa demande, j’ai accepté d’adopter à nouveau, mais pour la première fois j’ai eu envie de venir en aide à un chat adulte et de soutenir une association, toutes débordées par les abandons et les violences accrus en cette drôle de période.

Noisette… un beau poil blanc et un petit nez rose… la douceur et la tristesse de son regard nous ont touchées.

Elle avait 2 ans et demi quand nous sommes allés la chercher dans sa famille d’accueil.

Elle a grandi et vécu sur un balcon en journée, enfermée dans une cuisine la nuit.

Son stress et sa queue battante étaient permanents. Elle ne savait pas que les câlins pouvaient se faire en dehors du périmètre de nourriture, c’était sûrement sa façon de demander à manger et de remercier ;

Elle ne savait pas qu’elle pouvait avoir accès à toute la maison en toute confiance ;

Elle ne savait pas qu’elle pouvait venir et se poser sur un lit ou un canapé en toute sécurité ;

Elle ne savait pas que de venir dans mes bras et sur mes genoux n’était pas un danger ;

Elle ne savait pas que l’amour et la tendresse étaient si nourrissants

Elle ne savait pas qu’un grand jardin allait tant lui apporter en dextérité et qu’elle allait apprendre à chasser.

Noisette n’est pas aussi grande que la moyenne, mais chaque jour lui permet de prendre confiance en ses instincts retrouvés. Je travaille à domicile, ma porte est toujours ouverte et mes bras en cas de danger dans ses rencontres du jour.

Aujourd’hui, elle dort sur mon lit, à mes pieds et dans mes bras.

Elle a pris 1 kg (avec un appétit d’ogresse !), son poil est doux et magnifique.

Noisette expérimente une douce revanche sur une pénible première partie de vie, dans l’amour et la liberté d’être, comme tant d’autres animaux adoptés adultes.

Il faut de la patience, de l’amour et les laisser guérir à leur rythme.

Ne pas attendre plus que ce qu’ils sont prêts à donner.

Car ils ne sont pas des jouets mais des êtres sensibles, avec leur personnalité et leur passé qui leur appartient de gérer et digérer.

Nous, les gardiens de leur bien-être, à nous de nous adapter au gré de nos possibilités.

Leur reconnaissance et leur amour inconditionnel sont incroyables, à n’en pas douter.

Merci encore à chacune des intervenantes de Des Cœurs à Sauver, toutes charmantes et très professionnelles.

Merci pour ce don de vous chaque jour, qui nous permet de vivre de si belles rencontres de cœurs et d’âmes."

Géraldine

  • Facebook des coeurs à sauver 74

Suivez-nous sur notre page Facebook : actualités, sauvetages, animaux à l'adoption, événements ... 

© 2018 par Noémie BOURDAGEAU